Critères de Vittel

-----

Variables Physiologiques
  • Score de Glasgow < 13.
  • Pression artérielle systolique < 90 mmHg.
  • Saturation en O2 < 90%.

Éléments de cinétique
  • Éjection d'un véhicule.
  • Autre passager décédé dans le même véhicule.
  • Chute > 6 mètres.
  • Victime projetée ou écrasée.
  • Appréciation globale (déformation du véhicule, vitesse estimée, absence de casque, absence de ceinture de sécurité).
  • Blast.

Lésions anatomiques
  • Trauma pénétrant de la tête, du cou, du thorax, de l'abdomen, du bassin, du bras ou de la cuisse.
  • Volet thoracique.
  • Brûlure sévère, inhalation de fumées associée.
  • Fracas du bassin.
  • Suspicion d'atteinte médullaire.
  • Amputation au niveau du poignet, de la cheville, ou au dessus.
  • Ischémie aiguë de membre.

Réanimation préhospitalière
  • Ventilation assistée.
  • Remplissage > 1000 ml de colloïdes.
  • Catécholamines.
  • Pantalon antichoc gonflé.

Terrain (à évaluer)
  • Âge > 65 ans.
  • Insuffisance cardiaque ou coronarienne.
  • Insuffisance respiratoire.
  • Grossesse (2e et 3e trimestres).
  • Trouble de la crase sanguine.


Interprétation:
      Les critères de Vittel sont des critères de gravité pour le triage des patients traumatisés. La présence d'un seul critère suffit à caractériser la gravité du traumatisme, sauf pour le terrain où il s'agit d'une évaluation au cas par cas. Par ailleurs, des critères de gravité extrême étaient définis car associés à une mortalité très élevée: pression artérielle systolique < 65 mmHg (mortalité : 65%), score de Glasgow à 3 (mortalité = 62%), et saturation en O2 < 80% ou imprenable (mortalité 76%).

Références:
     Riou B, Thicoïpé M, Atain-Kouadio P, et al. Comment évaluer la gravité ? In : Samu de France, éditeur. Actualités en réanimation préhospitalière : le traumatisé grave. Paris : SFEM Éditions ; 2002. p. 115-28.


[Racine] - [Alphabétique] - [Spécialités]