Scores d'Imrie, Blamey,
Osborne, Glasgow

-----




Score d'Imrie:

Score de Blamey:

Score de Glasgow ou Osborne:

Interprétation:
     On parle de pancréatite bénigne lorsque les scores sont inférieurs à 3, de pancréatite sévère au delà.
     En 1974, Ranson décrit le score bien connu qui porte son nom en se basant sur des pancréatites pour la plupart d'origine alcoolique. En 1978, le nombre de critères est réduit à 9 dans le Score d'Imrie, puis en 1981 à 8 dans les scores d'Osborne ou de Glasgow, faisant abstraction de l'âge, ainsi qu'en 1984 dans le score de Blamey, faisant lui abstraction des transaminases. Ces modifications avaient pour but d'adapter le score aux étiologies biliaires de la pancréatite et aussi de simplifier le recueil de certains critères difficiles à évaluer (séquestration liquidienne par exemple).

Références:
     F. Hamel, A. Bessodes, L. Fournier, H. Bricard. Pancréatite aiguë grave. Conférences d'actualisation 1999, p. 605-624.
     Leese T., Shaw D. Comparison of three Glasgow multifactor prognostic scoring systems in acute pancreatitis. Br J Surg 1988 ; 75 : 460-2.
     Blamey SL, Imrie CW, O'Neill J, Gilmour WH, Carter DC. Prognostic factors in acute pancreatitis. Gut. 1984 Dec;25(12):1340-6.


[Racine] - [Alphabétique] - [Spécialités]